Savoir-faire et tradition

Histoire

Les Etablissements LIOGIER fabriquent en Haute-Loire (Auvergne, France) depuis quatre générations des outils d’excellence piqués main pour les métiers de la sculpture sur bois et sur pierre, de l’ébénisterie, de la fabrication de moules et modèles, de la restauration de meubles et de la marqueterie, de la lutherie, etc.

 

LIOGIER fut fondé en 1920 par mon arrière grand-père Marcelin Liogier, puis transmis à Noël Liogier en 1947 et ensuite à Marcel Liogier en 1962. Mon père m’a  « appris le métier » à partir de 1980, me rendant alors le dépositaire du savoir-faire et de la tradition familiale.

 

Tous nos outils sont intégralement fabriqués par nos soins, artisanalement, de la forge au traitement thermique. Pour un mordant incomparable surtout dans les bois ou les matériaux les plus durs, et pour une finesse inégalée du rendu obtenu, chaque dent est relevée une à une manuellement.

De plus, pour un plus grand confort d’utilisation, les râpes ont un profil effilé et elles sont piquées jusqu’à la pointe et sur les bords ou cotés.

 

Très efficace dans les travaux de dégrossissage, la râpe piquée main LIOGIER permet également d’obtenir une finesse insurpassable dans les travaux de finition et précision.

 

Notre gamme usuelle est la plus large au monde ; elle compte 810 râpes et rifloirs, combinant une soixantaine de formes à une quinzaine de piqûres.De plus, chaque outil se décline dans l’une de nos deux gammes différentes (Tradition et Saphir) en fonction de la matière travaillée (bois tendre, bois dur, pierre, plâtre, matériaux cellulaires, résines, plastiques dures, aluminium, etc.) afin de maximiser le mordant, l’évacuation des copeaux et la durée de vie de l’outil.Enfin, sur demande, nous réalisons aussi tous ces outils avec une piqûre spéciale pour gaucher.

cliquez sur la photo pour l’agrandir

 

cliquez sur la photo pour l’agrandir

Pourquoi une gamme aussi large ? Pour apporter une solution précisément adaptée à chaque besoin. Car pour avoir le meilleur outil, il ne suffit pas d’avoir un outil parfaitement réalisé, il faut aussi avoir l’outil adapté à son travail.Si vous hésitez à investir dans un outil piqué main, par rapport aux râpes moins chères fabriquées en masse par des machines, essayez en une au moins une fois !La durabilité et la puissance de coupe sont impressionnantes ainsi que la qualité des surfaces obtenues.Noël Liogier

Savoir-faire et Tradition

La qualité de l’outil fini dépend d’abord de la « nuance » d’acier utilisé (sa composition chimique). Et ensuite, parmi la trentaine d’opérations nécessaires, les plus importantes sont :

 

cliquez sur la photo pour l’agrandir

La forge : la forme est réalisée à partir d’une barre d’acier au carbone riche en alliage présentant une bonne malléabilité.

cliquez sur la photo pour l’agrandir

Les opérations de mise en forme (meulage, polissage et rectification) permettent d’obtenir la surface parfaitement lisse nécessaire à la qualité de l’arête des futures dents de la râpe.

cliquez sur la photo pour l’agrandir

Le piquage : le piqueur forme ensuite chaque dent, individuellement, en frappant à l’aide de poinçons « faits maison » et d’un marteau spécial. Une grande maîtrise dans de la frappe détermine la hauteur, l’inclinaison, la forme, le mordant et la répartition de la denture.

cliquez sur la photo pour l’agrandir

La trempe : pour obtenir la dureté optimum des dents, l’acier est à nouveau chauffé jusqu’à 805°C, puis refroidit brutalement.

cliquez sur la photo pour l’agrandir

Les 2 gammes : Tradition et Saphir, chacune optimisée pour des usages différents. Plus d’informations ci-dessous.

Innovation technique : la gamme Saphir

En plus de la gamme traditionnelle (nommée « Tradition »), nous avons utilisé les dernières avancées de l’industrie métallurgique pour créer une nouvelle gamme aux performances proprement exceptionnelles.

cliquez sur la photo pour l’agrandir

  • Dureté : en surface 3.800Hv (Vickers), la râpe la plus dure au monde !

 

  • Mordant : nettement amélioré et donc augmentation de la capacité d’enlèvement de matière.

 

  • Antirouille : très résistante en milieu corrosif, sans graissage de protection.

 

  • Performances et durée de vie : très accrues par rapport aux râpes Tradition.

C’est le « nec plus ultra » ! Plus performante en tout, apportant un réel surplus de confort dans le travail du bois, cette gamme est particulièrement recommandée pour les matériaux durs (bois durs type vieux chêne, plastiques durs type Altuglas, Ertalon, etc.), les résines (résines polyuréthane, acrylique ou époxy)

 

Les commentaires sont fermés.