La râpe écureuil

Novembre 2011

Il y a déjà quelques temps de ça déjà, je suis entré en contact avec un groupe de joyeux luthiers qui sévissent sur un forum francophone,  les « Tontons Luthiers » (Au passage je recommande chaudement ce forum pour les luthiers, on y est accueilli comme si on faisait déjà parti de la famille).

Depuis j’essaie de développer une nouvelle râpe qui soit plus particulièrement adaptée à certain travaux de lutherie, et qui s’inspire des fameux rabots noisettes, bien connu de la profession.

L’idée est d’en reprendre la forme – pour la maniabilité et l’accessibilité – à l’aide d’un manche en bois. Le manche reçoit dessous une « semelle » en acier, destinée à être piquée de dents (probablement une piqûre n°14), qui a la même forme que celle des rabots noisettes (pour l’instant ma préférence va au modèle en bas à gauche – merci Caribou).

Tous les avis, commentaires, encouragements, critiques, etc. sont les bienvenues (y compris sur le nom à donner à cette nouvelle râpe) !

2 réponses à La râpe écureuil

  1. Merci pour ce petit clin d’oeil et également pour nous avoir impliqués dans cette jolie idée.
    Je pense que les dernières évolutions ne sont pas loin du tout du but final.
    Le manche imaginé par Franck Chérubin (Caribou) semble compact et bien adapté.
    L’outil s’utilise poing serré et la force de poussée viendra plus du creux de la paume que des doigts serrés, mais un manche à personnaliser est une bonne idée aussi.
    Quant à la râpe elle même, son efficacité est redoutable et c’est l’outil qui manquait dans le cas de zones réduites avec beaucoup de contre-fil, ou bien d’autres cas encore…
    Tes râpes ont séduit tous les Tontons luthiers qui les ont essayées.
    A bientôt
    JiMo

  2. proff dit :

    hey hey hey !! :)
    je suis une star c’est mon calpin ! 😛
    merci encore grand chef de nous avoir contactés pour ce projet